Master 1

Mention Création-Instauration

Cette année est consacrée à installer le travail personnel de l’étudiant au centre du dispositif pédagogique et par là même l’accompagner dans une démarche et une recherche personnelle et confirmer l’acquisition d’outils et de méthodes idoines.
Un accompagnement individualisé est mis en œuvre dans le cadre des ateliers, mais aussi via le dispositif de direction de mémoire et de projet. La rédaction du mémoire débute dès cette année en vue d’une soutenance au début du semestre 10.

Les conférences et les rencontres, les projets collaboratifs programmés cette année, sont des propositions pédagogiques pour accompagner l’étudiant dans la définition de sa singularité et de son travail plastique.

Mention Conservation-Restauration

La première année de Master (M1) marque l’entrée de plain-pied dans un second cycle à double visée : l’adossement à la recherche et la professionnalisation. Le premier semestre (s7) est consacré à l’acquisition de méthodes d’exploitation de ressources, aussi bien humaines qu’utilitaires et documentaires. Encouragé à l’autonomie, chaque étudiant s’engage dans la réalisation d’un projet personnel en bénéficiant à la fois du concours d’un directeur individuel de projet et de séances collectives mensuelles sous forme du séminaire « Enquête en institution » et de séances  « coordination méthodologique » dont l’enjeu essentiel consiste à clarifier les enjeux méthodologiques et théoriques d’une démarche de recherche.

Cave des Orpeillères, Sérignan / M. Maire 2009

En complément un enseignement aborde d »une part les aspects administratifs et juridiques  de l’exercice de la profession – telle que définie à l’échelon international par l’ICOM et l’ECCO – en relation avec les institutions publiques où chaque étudiant est tenu d’effectuer un stage d’au moins trois mois au second semestre (s8). Celui-ci se clôturant  par la rédaction d’un rapport comportant une dimension critique, à visée professionnelle et prospective. D’autre part, les étudiants sont enjoints à réaliser des traitements sur des artefacts, en atelier ou lors de chantiers écoles organisés dans des institutions de proximité et partenaires de l’ESAA, telles qu’en particulier la  Collection

Lambert et le Pole Muséal d’Avignon.. Cette confrontation à des situations concrètes de terrain engageant une pluralité de biens culturels, contribue , en même temps qu’un projet professionnel, à la précision d’un champ d’investigation pouvant se traduire en une problématique de recherche pour la deuxième année de Master (M2).

Dispositions

  • Intérêt marqué pour la réflexion sur sa pratique et l’acquisition d’une capacité d’autonomie.

  • Envie de se confronter à des situations de réalité professionnelle en institution et à l’étranger.

Durée

2 semestres dont un en stage(s) long(s), donnant lieu à 30 crédits Ects chacun.

Diplôme

Pas de diplôme en fin d M1 CR

Débouchés

L’année M2 CR de l’ESAA ou son équivalent dans un autre établissement *

* En 2017, une étudiante en M2 CRBC à l’Université Paris 1- Sorbonne

  [m.à j. MM/GS-1017]